top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurKlara Yoga

CHOIX & INTUITION - FÉVRIER 2023


Faire des choix a toujours été très difficile pour moi. La peur de me tromper me paralyse.

Ça a été le cas pour des prises de décisions plutôt importantes comme “quel emploi choisir entre deux propositions” mais aussi pour des choix anodins et sans grande conséquence comme celui du choix d’un paquet de pâtes au supermarché ou de tel ou tel plat au restaurant. Cela a le don d’exaspérer mes proches. Je connais le sentiment d’hésitation par cœur. Celui qui te fait osciller d’un pied à l’autre, qui fait faire des colonnes pour lister “les +” et “les -”, ce sentiment qui fige par crainte de “faire le mauvais choix”. Alors pour pallier ce sentiment d’indécision (et ne pas passer un après-midi au rayon pâtes de Carrefour) j’ai misé sur une faculté que tout le monde possède mais ne développe pas forcément; j’ai dû apprendre à écouter et surtout à faire confiance à mon intuition (travail toujours en cours !). Selon le Larousse, l’intuition est la “connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement”, une vérité qui se présente à la pensée avec la clarté d’une évidence. C’est une fulgurance, une sensation ou une petite voix (rassurez-vous tout va bien là-haut!) qui s’impose à nous avant que la raison ne prenne le dessus. Elle est directement reliée aux sens, et c’est pourquoi on parle souvent de ressenti : “je le sentais”, “j’aurais dû m’écouter” sous-entendu écouter cette petite voix. L'intuition nous envoie des messages à travers nos sensations physiques, à travers le corps qui est notre premier messager. Oui, mais… je ne vous apprends rien, la raison est ULTRA rapide. Notre mental produit environ 80 000 pensées par jour, qui viennent brouiller nos ressentis profonds et court-circuiter notre intuition. Alors ce n'est pas si étonnant qu'on entende pas toujours la petite voix dans ce brouhaha. Le moment où j'ai été le plus à l’écoute de mon intuition c’est peut-être durant des voyages, lorsqu’au dernier moment, je choisissais un autre itinéraire que celui initialement prévu. Et à chaque fois, ce fût incroyable. Étrangement, ou plutôt logiquement, j'ai également été beaucoup plus connectée à mon intuition lors du confinement, alors que beaucoup d’éléments de ma vie étaient sur pause et que j’avais ainsi l’espace mental nécessaire pour lui faire place. À cette période, je pratiquais aussi le yoga et la méditation assidûment et avec dévotion. Je crois que la pratique du yoga m’a aidé à développer mon intuition. En permettant de revenir à l’écoute des messages du corps, à faire place au silence, et ainsi à donner de moins en moins d’importance à notre mental, le yoga peut contribuer à affiner au fil du temps notre sensibilité. Le mot intuition du latin intueri peut être traduit par « regarder à l’intérieur » ou « contempler ». "Il n'y a aucune vérité essentielle que l'intuition ne saisisse; les yeux sont ouverts et l'on voit sans effort." (Maine de Biran, Journal,1823, p. 394). L'intelligence intuitive procède d’Ajna Chakras (6ème chakras), le fameux 3ème œil, lié à Anandamaya Kosha (le corps de félicité). On parle également d’un “sixième sens”... C’est une invitation : apprenons à faire confiance à notre instinct et à nous laisser guider par notre boussole interne. Écoutons la petite voix à l'intérieur... elle a peut-être quelque chose (que l'on sent et sait déjà) à nous dire.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page