top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurKlara Yoga

RESPIRE - AVRIL 2022

Dernière mise à jour : 29 juin 2023

En ce moment, j’ai l’impression d’être envahie par un amas de pensées, semblable à une grosse pelote de laine emberlificotée. Ça ferait certainement le bonheur d’un chat, mais moi je trouve ça encombrant. Tout est lourd autour… la guerre, la crise climatique (complètement ignorée par les politiques), les élections présidentielles françaises avec la montée de l’extrême droite, et le coco, bien entendu, qui se poursuit en toile de fond… J'ai cassé l'ambiance n'est-ce pas ? Déso ! Je vais sûrement rompre avec le mythe de la prof de yoga “Namaste lumière paillette” en toute circonstance, mais des fois, ça ne le fait juste pas. La vérité c’est qu’actuellement, j’ai plus de mal à me déposer sur mon tapis pour y faire de longues pratiques physiques. Je sens que ce dont j’ai besoin se trouve autre part. Marcher en nature, nourrir mon esprit... et respirer.

Ça tombe bien car depuis 4 semaines, je suis une nouvelle formation avec Anaïs Varnier qui s’intitule Vision moderne du Pranayama. Le Prana - quoi ? Les yogis qui me lisent sauront immédiatement à quoi je fais référence tant c'est un élément central de la pratique. Grosso modo, le pranayama c'est la faculté de contrôler son souffle mais aussi de le libérer, par des techniques et exercices spécifiques. Le contrôle de la respiration agit à la fois sur la santé physique, la santé mentale et permet également une connexion profonde à soi-même. Vous rappelez-vous que dans ma dernière lettre, j’évoquais le fait que la racine de "spiritualité" est "spir" qui signifie souffle, sous-entendu le souffle de vie, l'énergie vitale, le "prana" ? En tout cas moi, l’idée que le souffle et l’esprit aient une racine commune, ça m’inspire beaucoup (c’est le cas de le dire). Oui, il m’en faut peu. :-) Savez-vous que nous respirons 25 000 fois par jour mais que pourtant 90% d’entre nous ne savent pas respirer correctement alors même que la respiration est la clé de notre santé et de notre bien-être ? Sous les conseils d'Anaïs, j’ai commencé un bouquin passionnant de James Nestor qui traite de ce sujet : Respirer, Le pouvoir extraordinaire de la respiration. Pour terminer cette lettre, je vous dépose ici un extrait que j’aime beaucoup :

“L’odorat est le sens le plus ancien et primitif du monde vivant. Seul dans mon jardin, narines écarquillées, je me rends compte que respirer ne se limite pas à faire entrer de l’air dans notre corps. La respiration, c’est notre relation la plus intime au monde qui nous entoure. Toutes les substances que les êtres capables de respirer sentent par le biais de leur nez, leur bouche ou leur peau sont faites de poussières de cosmos recyclées depuis leur création, il y a 13,8 milliards d’années. Cette matière mouvante a été pulvérisée par la lumière du soleil, puis éparpillée dans l’univers. En respirant, nous nous ancrons pleinement dans le monde qui nous entoure, pour y puiser des particules de vie, les comprendre, et laisser en retour un peu de nous-mêmes. La respiration, c’est essentiellement un mouvement de réciprocité. De régénération, aussi. “

Peut-être que pour aujourd'hui, il s’agit simplement de s’asseoir sur un rocher face à la mer et respirer. Consciemment respirer. S'ancrer dans ce décor et se sentir soutenu par lui. Alors pour vous, j’ai enregistré sous ma couette une petite méditation de 10 minutes pour se concentrer sur sa respiration. Et rien d’autre. J’espère qu’elle vous plaira, et vous permettra l’espace d’un court instant, de laisser la pelote de laine dans votre tête à votre chat.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page